Menu Contextuel
Espace e-NewSeurs Nom d'utilisateur Mot de passe S'inscrire
Mot de passe perdu ?
Accueil
1ère normale primaire
2e normale primaire
3e normale primaire
Photos
Recherche de documents
Plan
Charles Buls > 3NPRI - Français - Grammaire > La syntaxe du verbe
La syntaxe du verbe

LA SYNTAXE DU VERBE

 

Quelques définitions

 

Verbe copule : Le verbe être est un verbe copule quand il lie un attribut à un sujet.

Ex : Anne est grande. Anne sera une bonne musicienne.

 

Des verbes comme devenir, paraître, rester, sembler, avoir l’air, passer pour etc. sont des verbes analogues au verbe copule quand ils lient l’attribut au sujet.

 

Verbe d’état :  Le verbe être est un verbe d’état lorsqu’il a un complément prépositionnel marquant souvent un lieu.

Ex : Le musicien est au conservatoire.

Tous les verbes copules sont des verbes d’état mais tous les verbes d’état ne sont pas des verbes copule.

Verbe défectif : le verbe est défectif quand il n’a pas toutes les formes de conjugaison possibles.

 

Ex : le verbe promouvoir ne se conjugue pas à tous les temps.

Le verbe pleuvoir ne se conjugue qu’à la 3e personne du singulier.

 

Verbe régulier : Le verbe est régulier quand radical et/ou terminaisons suivent des règles identiques dans leurs variations.

 

Verbe irrégulier : Le verbe est irrégulier quand radical et/ou terminaisons ont des variations particulières (différentes des modèles).

 

Ex : vouloir à 3 radicaux pour le présent

Je veux - Nous voulons - Ils veulent

 

Verbe impersonnel : Verbe qui ne se conjugue qu’à la 3e personne du singulier. Le « il » ne désigne rien.

 

Ex : il pleut. Il faut du courage.

Verbe personnel : Verbe qui se conjugue aux différentes personnes.

 

Verbes auxiliaires : Les verbes avoir et être sont des verbes auxiliaires quand ils servent à réaliser des formes verbales composées ou surcomposées ; avoir et être n’ont plus alors de signification propre.

 

Ex : on a marché dans les bois. Elle est partie.

 

Verbes semi-auxiliaires : Verbe ou locution verbale qui sert à conjuguer  d’autres verbes (souvent à l’infinitif, parfois au participe). La signification est donnée par le verbe à l’infinitif ou par le  participe, mais la forme verbale conjuguée est celle du semi-auxiliaire.

 

On distingue :

 

-         semi-auxiliaires de temps (aspect): Ils fournissent des informations à propos du déroulement de l’action, d’un événement : commencement, progression, achèvement, …

 

Ex : aller, commencer à, finir de, venir de, laisser faire, être en train de, …

 

-         semi-auxiliaires de mode (attitude du locuteur) : Ils fournissent des informations à propos de l’attitude du locuteur exprimant des valeurs comme l’obligation, la possibilité, la vraisemblance, …

 

Ex : avoir à, devoir, pouvoir, risquer de, sembler, …

 

Verbe pronominal : Le verbe est pronominal quand il se construit avec un pronom (me, te, se, nous, vous, se) de même personne que le sujet ; le pronom est joint au verbe et le précède.

 

Ex : Ils se rassemblent. Nous nous comprenons.

 

On distingue :

 

-         Verbes pronominaux réfléchis : Le pronom est complément du verbe ; le pronom renvoie au sujet.

 

Ex : Il se lève.

 

-         Verbes pronominaux réciproques : Le pronom est CDO ; le pronom renvoie réciproquement à chacun des éléments du sujet.

 

Ex : Elles se battent.

 

-         Verbes essentiellement pronominaux : S’emploient toujours avec un pronom ; ce pronom n’exerce pas de fonction grammaticale dans la phrase.

 

Ex : Il s’enfuit.

 

-         Verbes pronominaux à sens passif : Ils peuvent être remplacés par des formes verbales passives.

 

Ex : Les fruits se vendent facilement  (= les fruits sont vendus facilement.)

Verbe transitif direct: le verbe  peut se construire avec un CDO.

 

Ex : elle écrit une lettre. Elle mange une pomme. Il regarde les publicités.

 

Verbe transitif indirect : le verbe peut se construire avec un COI.

 

Ex : Elle va à Paris. Le tabac nuit à la santé.

 

Verbe intransitif : le verbe ne peut pas se construire avec un complément du verbe (CDO ou COI).

 

Ex : La lune brille. La cheminée fume.

 

Infinitif : mode non personnel de conjugaison. Il ne marque ni la personne, ni le nombre, ni le temps, le locuteur se contenant de présenter le fait en soi.

La forme verbale invariable se termine par –er, -ir, -oir, -re.

L’infinitif est la forme nominale du verbe : il peut devenir un nom et occuper toutes les fonctions du nom :

 

Ex : Le sourire. Le manger. Le savoir.

Ajouter un commentaire
Informations du site
Le nom du site CharlesBuls.be n'a pas de lien direct avec l'ancien nom de la catégorie pédagogique
Charlesbuls.be et le système éditorial e-NewSeur concept, design et réalisation ZooReauDing ©2006
Code source disponible sur demande
E-mail : aide@charlesbuls.be